6. déc., 2022

Militaire meurtrier ivre lapidé par la population à Mugerwa, Nord-Kivu

Un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été lapidé par la population la nuit de samedi à ce dimanche 4 décembre 2022 dans le village Mugerwa, en groupement de Kibati dans la chefferie de Bukumu, dans le territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu). Cet élément des forces régulières a été maîtrisé et tué dans un verdict populaire après qu’il venait de tuer trois (3) civils et blesser quatre (4) autres par balle.

L’information est livrée par la coordination territoriale de la Nouvelle Société Civile Congolaise, (NSCC) de Nyiragongo. Le président de cette structure citoyenne fait savoir que le militaire auteur du forfait et victime de la lapidation, agissait sous un état d’ivresse totale. Vascos Nicodème rapporte que ce dernier a ouvert le feu sur les civils après des disputes avec une femme dans une maison de tolérance.

Voir l'article complet sur magzote.com

Partagez cette page